22 octobre 2017
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Librairie OVNI Librairie OVNI + Vidéos
Forum Ufolibre Forum Ufolibre
Agenda Girondin Agenda Girondin
Annuaire Ufologique Annuaire Ufologique
Abonnement revues Abonnement revues
Associations girondines Associations girondines
Interviews de personnalités Interviews de personnalités
Librairie Impossible Librairie Impossible
Observations Observations
Pistes de recherche sur les OVNI Pistes de recherche sur les OVNI
   - Folklore ufologique et du passé
   - HET ou Hypothèse Extra-Terrestre
   - Inconscient Collectif
   - Intox lucrative
   - L’origine Intra-Terrestre
   - Le Monde des Illusions
   - Les Autres Dimensions
   - Manifestation des êtres divins
   - Phénomènes naturels dont certains sont inconnus
   - Ultra Top Secret
Revue de presse Revue de presse
   - Les vidéos sur internet
ZArchives CDIM-OVNI ZArchives CDIM-OVNI
   - Anomalies spatiales
   - L’Affaire Roswell
   - L’archéo-ufologie ou astro-ufologie
   - L’exo-biologie et la connexion Mars/Terre
   - Les congrès ufologiques
   - Les effets dûs aux ovnis
   - Les OVNI au fil du temps
   - Les ovnis : un phénomène mondial
   - Les ovnis et la science
   - Les ovnis et les autorités
Recevoir des infos géopolitiques rares
Le sommaire du prochain LIESILIESI

Inscription
Désinscription
Retour à la page d'accueil  Revue de presse


Un mexiquain de 40 000 ans

mardi 5 juillet 2005

De nouvelles empreintes humaines remettent en cause la théorie de peuplement de l’Amérique

par Catherine McAloon

LONDRES (AP) - Des scientifiques britanniques ont annoncé mardi avoir mis au jour des empreintes humaines vieilles de 40.000 ans dans le centre du Mexique, une découverte qui remet en cause les études précédentes qui estiment que l’arrivée des premiers hommes sur le continent américain a eu lieu il y a environ 13.500 ans.

Les empreintes de pas ont été découvertes en 2003 dans une carrière abandonnée près du volcan Cerro Toluquilla, non loin de Puebla au sud de Mexico, ont annoncé Silvia Gonzales de l’Université John Moores de Liverpool et Matthew Bennett, de l’université de Bournemouth.

Les traces ont été conservées comme des fossiles dans la cendre du volcan le long de ce qui était autrefois un lac volcanique, a expliqué Silvia Gonzales.

Les empreintes, désormais aussi dures que le béton, ont été trouvées sans qu’une excavation soit nécessaire, les travailleurs de la carrière ayant déjà enlevé entre deux et trois mètres de sédiments qui s’étaient déposés au-dessus de la couche de cendre.

La datation au laser des empreintes remet en cause les théories sur le peuplement du continent américain. Les scientifiques ont longtemps pensé que les premiers hommes étaient arrivés en Amérique du Nord lors de la dernière époque glaciaire il y a 13.500 ans, en traversant un bras de terre dans le détroit de Béring.

Selon Silvia Gonzales, ces découvertes étayent la théorie selon laquelle les premiers Américains sont arrivés par la mer, du côté Pacifique.

"Nous pensons qu’il y a eu plusieurs vagues de migration vers les Amériques à différentes époques et organisées par différents groupes", a-t-elle précisé. Les découvertes seront exposées cet été à la Royal Society à Londres.


VOIR EN LIGNE : Etude sur les empreintes au Mexique








LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

-mercredi 19 septembre
Un OVNI télécommandé !
-jeudi 22 septembre
Le CNES réinvente le GEIPAN
-jeudi 11 août
Les bouddhas de Bamiyan pourraient être recréés virtuellement
-vendredi 29 juillet
Des spermatozoïdes et des ovules artificiels dans 10 ans
-jeudi 21 juillet
Top-end X-files revealed
-lundi 11 juillet
Congrès international sur l’Atlantide
-mardi 5 juillet
Un mexiquain de 40 000 ans
-mardi 28 juin
Un cerf-volant chinois de 2005 mètres
-vendredi 24 juin
Des OVNI en campagne au Mexique
-mercredi 15 juin
Superconcorde



Précédent Haut de page Suivant
 newsletter  -  admin  -  webmaster  -